Dossier Socio-logos : « Nouveaux troubles, nouveaux objets en santé mentale : RT19 »

Le numéro 9  de la revue (2014) Socio-logos contient un dossier spécial coordonné par Maïa Fansten et Nadia Garnoussi et intitulé « Nouveaux troubles, nouveaux objets en santé mentale ». Ce dossier s’inscrit dans le prolongement du colloque « Nouveaux troubles et pathologies émergentes: quels objets, quelles méthodes, quels concepts pour les sciences sociales de la santé et de la santé mentale ? », organisé par les deux auteures, à l’Université Paris Descartes les 30 et 31 janvier 2013.

Il « regroupe des contributions qui explorent des processus précis de construction, de légitimation, de catégorisation ou de requalification de troubles. Ces processus sont l’occasion de controverses, de négociations ou de consensus qui éclairent les pratiques thérapeutiques, les stratégies des acteurs tout autant que les injonctions normatives qui pèsent sur leurs expériences et leurs demandes. »

Dossier Nouveaux troubles, nouveaux objets en santé mentale : RT19, coordonné par Maïa Fansten et Nadia Garnoussi, Socio-logos, n°9, 2014, mis en ligne le 22 avril 2014

  • Nouveaux troubles et pathologies émergentes à l’ère de la santé totale et de la modernité réflexive, M. Fansten et N. Garnoussi
  • Le handicap psychique : la construction sociale d’un nouveau trouble spécifiquement français, F. Chapireau
  • De « coupables » à « victimes actives ». Enjeux pour les familles d’un diagnostic de TDA/H, J. Jupille
  • Du « transsexualisme» à la « dysphorie de genre » : ce que le DSM fait des variances de genre, A. Alessandrin
  • La définition d’un trouble à la croisée de plusieurs mondes : controverses et compromis autour des traitements de substitution aux opiacés, L. Dassieu
  • Qualifier la douleur inexplicable : conflits de jugement autour de la fibromyalgie et du trouble somatoforme douloureux, C. Ferreira
  • Gérer son « soi souffrant » : pédagogie d’autonomie et expérience psychiatrique, M. Tzanakis
  • La fabrique du TOC moderne : une analyse ethnographique de la cérébralisation de la névrose obsessionnelle dans un laboratoire de neurosciences cliniques, M. Morgiève et X. Briffault
  • Des maladies comme objets de recherche en sciences sociales : perspective épistémologique et éthique, M. Charmillot
  • Conclusion : Pour continuer la réflexion sur les « nouvelles pathologies mentales », F. Champion et L. Demailly
Publicités