Séminaire

Barbara Rylko-Bauer, anthropologue, professeure à la Michigan State University interviendra le 4 mai de 14h à 16h, dans le cadre du séminaire « Exils en littérature: De la fiction au réel », au centre Minkowska.

Une grande partie de ses recherches ont porté sur la santé dans des contextes de violence. En lien avec l’histoire de sa mère – médecin polonais emprisonnée dans les camps nazis pour sa résistance – elle s’est intéressée à l’holocauste et au travail de mémoire de cet événement parmi les réfugiés et la diaspora. Elle étudie ce travail de mémoire aujourd’hui, en lien avec d’autres expériences d’exil faisant suite à la violence politique et au génocide, et s’intéresse au processus de résilience dans un contexte de survie.

Elle vient de publier une « ethnographie intime » qui mélange les récits familiaux et sa propre expérience autour de l’histoire de sa mère, arrêtée en 1944 et détenue dans trois camps de concentration (A polish doctor in the nazi camps, 2015). A polish doctor in the nazi campsElle y décrit également les enjeux de « survivre à la survie » dans le processus de reconstruction d’une vie, d’abord en tant que médecin-réfugiée en Allemagne, puis dans le processus d’immigration familiale vers les États-Unis.

C’est cet ouvrage qu’elle présentera dans le cadre de ce séminaire:  « Exils en littérature: De la fiction au réel ». Son intervention sera en anglais sur le thème: «The Power of Story: Exploring Empathy and Resilience through a narrative of Imprisonment and Exile».

Publicités