Programmes des sessions du RT

Mardi Mercredi Jeudi Vendredi
9:00 – 10:30
Accueil et café
9:00 – 10:30 9:00 – 10:30 9:00 – 10:00
AG du RT
Pause café
10:30 – 12:30 Pause café Pause café 10:30 – 12:30
Semi-plénières 3
11:00 – 13:00 11:00 – 12:30
Etats généraux
12:30 – 14:00
Pause déjeuner
12:30 – 14:00
Pause déjeuner
12:30 – 14:00
Pause déjeuner
13:00 – 14:30
Pause déjeuner
14:00 – 16:00
Conférence plénière d’ouverture
14:00 – 16:00
AG AFS
14:00 – 16:30
14:30 – 16:30
Semi-plénières 1
Pause café Pause café
16:30 – 18:30 Pause café 16:30 – 18:30
Semi-plénières 2
17:00 – 18:30

Le programme du RT 19 en PDF

Le programme des plénières et semi-plénières: https://afs-socio.fr/wp-content/uploads/2019/07/ProgCourt_AFS_2019.pdf

Pour accéder aux résumés des présentations, mais aussi connaître le programme des autres RT: https://afs-socio.fr/le-programme-par-rt/

Mardi

Session 1: 10h30 – 12h30

Session 1.1 — « Orienter/discriminer : quand les dispositifs de soins trient leurs publics (1/2) : Du côté des interactions entre patients et professionnels de première ligne »

Session animée par Géraldine Bloy et Cécile Fournier

  • Charlotte Bruneau — Orientation du parcours de soins en Hématologie : impact des dispositions des patients dans la sélection des dispositifs de soins
  • Emilie Gaborit — Sélection et auto-sélection des malades à l’entrée dans un dispositif d’Education thérapeutique en cancérologie
  • Aurore Loretti — Les logiques sociales de la décision médicale. Étude des critères de prescription médicale en cancérologie des voies aérodigestives supérieures (VADS)
  • Mélanie Pérez — Être classé, se classer et classer. Les hommes homosexuels, une population « cible » d’une nouvelle technique biomédicale de prévention du VIH (la PrEP)
  • Vincent Schlegel — « Tout le monde ne peut pas être autonome ! » : catégorisation et sélection des patients à l’entrée des programmes d’éducation thérapeutique.

Session 1.2 — Les enjeux de classement des professions de santé (1/3): Gestion, formation et trajectoires professionnelles

Session animée par Carine Vassy et Simeng Wang

  • Anne Moyal — Consultants et professionnels en Maisons de Santé : de nouvelles dynamiques d’alliance dans un contexte de réorganisation du secteur
  • Jeremy Geeraert — Stratégies de reclassement d’un groupe professionnel dominé dans l’organisation hospitalière au travers des normes néo-managériales.
  • Lisa Buchter — Mieux connaître pour mieux discriminer ? Vertus et dangers des forums de recrutement de travailleurs en situation de handicap
  • Fanny Parent — Les sages-femmes acupunctrices entre subordination et émancipation
  • Francesca Sirna — Parcours professionnels du personnel hospitalier à diplôme européen et extra-européen en région PACA : quand le classement des uns fait le déclassement des autres

Session 2: 16h30 à 18h30

Session 2.1 — Réflexion sur la pratique sociologique en santé : de la production de classements à leur critique

Session animée par Cécile Fournier et Aymeric Luneau

  • Emilien Schultz, Solenn Carof, Sylvain Besle — Les parcours de soin des enfants en rechute de cancer vers les essais précoces. Un objet au croisement de la sociologie et de la médecine
  • Carine Vassy — Analyser la qualité des soins. Une collaboration épidémiologie-sociologie
  • Priscille Sauvegrain — Des « Femmes Africaines » à la « mère Africaine », analyse de l’émergence d’une figure sociale dans les services de maternité
  • Jorge Munoz — Axe(s) souhaité(s) axe 5 : L’activité des sociologues de la santé Titre de la communication : une étude sur les conditions de travail anodin ? Ou comment arbitrer entre les dilemmes éthiques du sociologue/la population
  • Joëlle Kivits , Laetitia Ricci, Sébastien Saetta, Nelly Agrinier, Laetitia Minary — L’interdisciplinarité… jusqu’à l’analyse des données ? Négociations et ajustements dans le cadre d’une recherche interventionnelle en santé publique

Session 2.2 — L’âge et la différence : de classements en traitements institutionnels

Session animée par Simeng Weng et Benjamin Derbez

  • Bertillot Hugo et al. — L’inclusion scolaire comme travail « par le bas ». Quand l’institution médico-sociale s’inscrit dans les murs de l’éducation nationale
  • Buisson Fenet Hélène L’Ulis — l’ordinaire ou la passerelle ? De quelques usages scolaires de la catégorie de « handicap » en contexte inclusif.
  • Delporte Muriel — « Personnes handicapées vieillissantes » et « malades jeunes » : les personnes trisomiques malades d’Alzheimer.
  • Baudont Sabine — L’approche sociale du handicap tient-elle le pari d’effacer le classement des individus selon leurs capacités ? L’exemple des unités d’enseignement
  • Christophe Sonia — Les catégories d’âge : des processus de classifications en tension entre soignants et personnes malades.

Mercredi

Session 3: 9h-10h30

Session 3.1 — « Orienter/discriminer : quand les dispositifs de soins trient leurs publics (2/2): Du côté des logiques organisationnelles et de gestion des risques

Session animée par Géraldine Bloy et Cécile Fournier

  • Sylvain Brunier – Mauvais sang. Les embarras des médecins hématologues pour orienter leurs patients vers une demande de reconnaissance en maladie professionnelle
  • Alexandre Fauquette — (pas de titre)
  • Lucile Hervouet et Sandrine de Montgolfier — Stratifier les femmes en fonction de leur risque dans le cadre d’une approche personnalisée du dépistage du cancer du sein : une granularité de classement plus fine pour quels enjeux ?
  • Déborah Ridel — Les traitements différenciés aux urgences : entre contraintes organisationnelles et pratiques discriminantes. Comment faire face au “dilemme des soignants” ?
  • Jingyu Xing — Des pratiques de sélection au-delà de la logique financière. Le cas de l’admission des personnes âgées dépendantes en établissement d’hébergement.

Session 3.2 — Les enjeux de classement des professions de santé (2/3): Relations de travail entre médecins et non-médecins

Session animée par Carine Vassy et Simeng Wang

  • Benoit Carini-Belloni — Repenser la médecine de premier recours en empruntant les chemins de l’autogestion : l’expérience médicosociale d’un centre de santé
  • Veronique Feyfant — Deux frontières du territoire professionnel des infirmières libérales françaises inégalement négociées : les cas des médecins et des auxiliaires de vie sociale
  • Amandine Gautier — La santé globale, un enjeu pour repenser les frontières et les catégories institutionnelles et professionnelles
  • Lucile Girard — Le non-classement des étudiant.e.s en soins infirmiers comme indicateur de la structuration du groupe professionnel ?
  • Thomas Denise — Quand la gestion rencontre l’incertitude : tensions et concurrences dans le classement et la définition des soins de santé

Session 4: 11h00 – 13h

Session 4.1 — Résistances aux processus de classification : entre problèmes éthiques et enjeux épistémiques (1/2)

Session animée par Marie Dos Santos et Aymeric Luneau

  • 11h-12h
    • Lucile Ruault — L’avortement est-il un acte médical ? Les processus de classification des modes de maîtrise de la fécondité à l’aune des tensions entre catégories expertes et profanes dans les MLAC (France, 1973-84)
    • Aline Sarradon-Eck — Les « patients particuliers » : rôle et effets d’une catégorie émique
    • Discussion
  • 12h-13h
    • Gaëlle Larrieu — « Comment classifier les variations du développement sexuel ? Des conflits de cadrage à leur réception par les parents »
    • Bien-Aimé Jean — « Le « transsexualisme » comme arrangement ou le sens moral d’une catégorie médicale »
    • Discussion

Session 4.2 — Classifier en psychiatrie : configurations sociales, professionnelles et institutionnelles

Session animée par Julia Legrand et Benjamin Derbez

  • Bouvet Marlène — Le travail psychiatrique sur les « troubles de l’humeur ». De l’appropriation des systèmes de classification psychiatriques à l’art d’euphémiser le (dé)classement social
  • Sylvie Malinowski — Classer la souffrance des jeunes et classer les acteurs de sa prise en charge : comment les professionnels construisent des parcours ?
  • Myriam Ahnich — Nommer,compter et faire circuler : Les psychiatres français face et la mise en ordre des troubles mentaux
  • Frédéric Mougeot — Quelle sélection des patients de la psychiatrie publique hospitalière ?

Session croisée RT 16 et RT 19 — Qualifications des atteintes et accompagnement des personnes en médecine : tensions dans la clinique

  • Adeline Perrot — Liens de causalité et de responsabilité. Pratiques de catégorisation autour des maladies mitochondriales rares
  • Antony Dabila — Les Praticiens du trauma : retours sur la difficile implantation de la prise en charge du PTSD dans les armées françaises.
  • Thibaud Pombet — La construction d’une spécificité « adolescents et jeunes adultes » en cancérologie : entre reconnaissance et production de vulnérabilités identitaires
  • Natasia Hamarat , Guy Lebeer — L’intime à l’épreuve du cadre médico-légal. À propos du travail d’objectivation des demandes d’euthanasie en Belgique
  • Francois Romijn — Les dynamiques de louvoiement du patient au sein du cabinet médical afin d’éviter la catégorisation de « patient anxieux »

Jeudi

Session 5: 9h-10h30

Session 5.1 — Résistances aux processus de classification : entre problèmes éthiques et enjeux épistémiques (2/2)

Session animée par Marie Dos Santos et Aymeric Luneau

  • Ivan Garrec — Catégoriser la « souffrance psychique » aux urgences : l’exemple du trouble de la personnalité borderline
  • Evan Fisher — Les « hystériques » du triage. Dans une salle d’urgence de Médecins sans frontières
  • Emeline Dion — « Au défi des inégalités, quand l’hôpital se déploie hors les murs  » »
  • Annick Tijou Traore et Béatrice Jacques — « Vivre son cancer en contexte polypathologique : des catégorisations et hiérarchisations des maladies peu partagées entre soignants et patients »

Session 5.2 — Les enjeux de classement des professions de santé (3/3): Frontières négociées entre spécialités médicales

Session animée par Carine Vassy et Simeng Wang

  • Yannick Le Hénaff Et ,la chirurgie esthétique devint un enjeu interprofessionnel : division du travail, concurrences et investissement médiatique, 1945-1988
  • Benjamin Derbez — Catégorisation d’âge et stratification biologique : le cas de la recherche en oncogériatrie
  • Martin Sarzier — Spécialisation médicale et pratiques de classement. L\’exemple de l\’essor de la gérontopsychiatrie en France
  • Léo Mignot — Émergence d’une spécialité médicale et restructuration des champs de compétence professionnels : le cas de la radiologie
  • Romain Juston — Une expertise médicale différenciée, partagée et distribuée. Les effets de la multiplicité des horizons disciplinaires sur la surveillance de la santé des agents d’une grande administration bureaucratique.

Semi-plénières: 16h30-18h30

Classer pour soigner ? Pratiques (inter)professionnelles de classement dans le monde de la santé

Organisée et animée par Cécile Fournier (RT 19) et Lucile Girard (RT 1)

  • Anne-Marie Arborio, LEST, AMU/CNRS — « Les “faisant fonction” d’aide-soignante face à la validation des acquis de l’expérience : au risque de l’invalidation par d’autres professionnels »
  • Audrey Mariette & Laure Pitti, Paris 8, Cresppa-CSU — « Travailler en santé publique, classer des populations : reproduction ou contestation de l’ordre social ? »

Vendredi

AG du RT: 9h-10h00

Cher.e.s membres du RT 19, Nous vous invitons à participer à l’AG du RT 19 (Santé, Médecine, Maladie, Handicap), qui se tiendra le vendredi 30 août à 9h, lors du congrès de l’AFS à Aix-en-Provence.

De nouveaux membres du bureau seront élus à cette occasion pour poursuivre la dynamique engagée, trois postes au moins seront à pourvoir. Lors du prochain mandat de 2 ans, les membres du bureau feront notamment vivre la lettre d’infos et le site du RT, organiseront l’activité scientifique inter-congrès et prépareront le congrès de l’AFS de 2021. Appartenir au bureau suppose un engagement moral à s’impliquer activement, et la participation à deux à trois réunions par an. Une diversité des profils de candidature est souhaitée : titulaires et non-titulaires, hommes et de femmes, pour refléter la diversité des sociologues, des objets et des approches de la sociologie de la santé française contemporaine. (Voir plus)

Session 6: 14h-16h30

Session 6.1 — Enjeux et usages sociaux des classements du handicap

Session animée parCarine Vassy (iris, UP13) et Benjamin Derbez (labers, UBO)

  • Célia Bouchet — Handicaps et hiérarchisation sociale : une approche quantitative et séquentielle.
  • Jérôme Bas — Mobilisation de tuberculeux osseux et échec d’une première unification de la catégorie de handicap moteur dans l’entre-deux-guerres.
  • Estelle Aragona — L’admission en établissements médico-sociaux pour personnes en situation de handicap : un processus de catégorisation et de priorisation de situations individuelles.
  • Léa Castanon — Les patients en état végétatif chronique et pauci-relationnel : des patients « hors-catégorie ».
  • Marie Le Clainche Piel — Adapter les corps ou adapter les normes ? Les réactions contrastées des associations de personnes défigurées au projet de greffe du visage en France et au Royaume-Uni
  • Loizeau Virginie — Classer les maladies respiratoires chroniques à l’épreuve de l’habiter : le cas de la mucoviscidose et l’asthme.

Session 6.2 — Prescriptions et usages de psychotropes, aux frontières de la catégorie « addiction »

Session animée par Julia Legrand et Marie Dos Santos

  • 14h – 15h00
    • 14h-14h15, François Boureau — « Luttes de classements autour de l’institutionnalisation d’une catégorie d’action publique : les « addictions » »
    • 14h15-14h30, Lise Dassieu — « Choisir ses patients pour faire son métier : classification et tri dans la prise en charge des usagers de drogues en médecine générale »
    • 14h45- 15h, Discussion
  • 15h-15h45
    • 15h-15h15, Aymeric Brody — « Classer les joueurs au prisme de l’addiction : le normal, l’excessif et le pathologique »
    • 15h15-15h30, Solène Gouilhers — « Instaurer une consommation acceptable: les couples face à l’évaluation du risque de l’alcool pendant la grossesse »
    • 15h30-15h45, Discussion
  • 15h45-16h30
    • 15h45-16h, Alexandre Michel — « Résistances thérapeutiques. Classer les échecs thérapeutiques en psychiatrie »
    • 16h-16h15, Philippe Le Moigne — « « Vous ne vous êtes pas raté ! » Les tentatives de suicide selon les urgences générales »
    • 16h15-16h30, Discussion
Publicités