Parution du 17e numéro d’Anthropologie & Santé

Le 17ème numéro d’Anthropologie & Santé (novembre 2018) propose un dossier intitulé « Parcours de soins des enfants : une pluralité d’acteurs et de logiques » et coordonné par Déborah kessler-Bilthauer. Présentation du dossier:

 

« En s’appuyant sur des conceptions et des analyses de la santé et du soin élargies, les textes de ce dossier thématique d’Anthropologie & Santé développent et illustrent les spécificités des parcours de soins des enfants. Il s’agit d’enrichir la réflexion sur la prise en charge de leur santé en s’intéressant à leurs place(s) et rôle(s) dans les soins dont ils font l’objet, ainsi qu’à leur expérience de la maladie, des symptômes et des thérapies. Partant d’analyse de situations singulières concrètes et d’expériences subjectives et localisées, les auteurs abordent de manière ethnographique, théorique et épistémologique des parcours de soins infantiles complexes à partir de dimensions individuelles, collectives, sociales, sociétales, économiques et politiques. Ils fondent notamment leur réflexion et argumentation sur l’étude des savoirs, des pratiques, des expériences, des affects et des représentations  des enfants et de leur entourage (parenté, voisinage, amis, thérapeutes, etc.) à différentes étapes des itinéraires de soins. Afin de saisir les logiques et les déterminants des parcours de soins des enfants, les auteurs se penchent sur les temporalités, les circulations, la pluralité des espaces de soins, des acteurs et des dispositifs de soins, ainsi que sur les capacités d’agir des enfants et de leurs proches. »

Le lecteur trouvera également deux articles « varia » de:

Publicités

Contrainte et consentement en santé mentale : Forcer, influencer, coopérer

LivreLV

La RT 19 signale la parution de l’ouvrage Contrainte et consentement en santé mentale : forcer, influencer, coopérer aux Éditions des Presses Universitaires de Rennes, sous la direction de Livia Velpry, Pierre A. Vidal-Naquet et Benoît Eyraud.

Comment protéger et soigner tout en respectant la liberté des personnes ? Face à ces impératifs souvent contradictoires, les professionnels de l’aide et du soin sont confrontés à des dilemmes aussi bien pratiques que juridique et éthique. À partir d’enquêtes empiriques, cet ouvrage rend compte de ces situations et de leur régulation dans le contexte de la démocratie sanitaire.

Pour plus d’informations: Lien vers le site éditeur.

 

 

Santé mentale et souffrance psychique : un objet pour les sciences sociales (avis de parution)

Chères lectrices, chers lecteurs,

Isabelle Coutant1 et Simeng Weng2 (membre du bureau du RT19) ont annoncé la parution de l’ouvrage collectif qu’elles ont codirigé intitulé Santé mentale et souffrance psychique : un objet pour les sciences sociales (CNRS éditions).

Une journée de présentation de l’ouvrage est organisée le 12 décembre (9h30-17h30) à l’Université Paris Descartes (salle R 229), avec une partie des co-auteurs auxquels se joindront des discutants. Lire la suite

François Steudler, sociologue de la santé

La RT 19 signale la parution en juillet dernier de l’ouvrage François Steudler, sociologue de la santé aux Presses universitaires de Strasbourg (PUS) et édité par Nicoletta Diasio, Philippe Hamman, Pascal Hintermeyer. Il s’agit d’un recueil de textes de François Steudler1 (1943-2014), lequel a contribué de manière significative au développement de la sociologie de la santé en France.

Vous retrouverez le sommaire de l’ouvrage sur le site des PUS.

1 Bernard Woehl, Philippe Hamman et Freddy Raphaël, « Hommage à François Steudler », Revue des Sciences Sociales, no 52, 2014 (le lien ici) ;

« La télémédecine en actes » : un dossier thématique de la revue Réseaux

Le dernier numéro paru de la revue Réseaux est consacrée à la « télémédecine en actes ». Dressant un « état des lieux de l’implantation » de la télémédecine en France et à l’étranger, les articles explorent les effets de cette technique sur « le plan des pratiques professionnelles, des modes de coopération, ainsi que l’organisation des soins et des services » et, en retour, les transformations que ces « environnements socio-techniques et organisationnels » font subir aux techniques de télémédecine.

Gérald Gaglio et Alexandre Mathieu-Fritz, « La télémédecine en actes », Réseaux, 2018, no 2017