Opportunité de contrat doctoral – Appel à candidatures / Funded PhD Opportunity

Histoire sociale de l’épidémie Ebola, ethnographie d’un quartier (terrain Guinée) Dans le cadre d’un projet européen de recherche Horizon 2020 visant à étudier les conditions de possibilité d’une réponse plus efficace au risque d’épidémie de fièvre à virus Ebola en Guinée-Conakry, un contrat doctoral de trois ans est proposé à l’ENS de Lyon, au sein du laboratoire Triangle UMR 5206. Le doctorant rejoindra une équipe d’anthropologues pour travailler à une socio-histoire de l’épidémie Ebola, visant à rendre compte des enjeux politiques et sociaux de l’intervention technico-sanitaire contre Ebola en Guinée-Conakry, à partir d’une ethnographie d’un quartier et/ou d’un village. Les dossiers de candidature sont attendus avant le 1er octobre 2016.

A social history of the Ebola epidemics : Ethnography of a Neighbourhood Fieldwork in Guinea. As partners of a European research project aiming at studying the conditions of a more efficient response to the epidemic risk of Ebola hemorrhagic fever in Guinea-Conakry, funded by Horizon 2020, we offer a three-year PhD contract at the prestigious Ecole normale supérieure de Lyon (ENS de Lyon). The PhD student will join a team of anthropologists to work on a socio-history of the Ebola epidemics, aiming at reporting on the political and social questions raised by the sanitary intervention against Ebola in Guinea-Conakry, based on an ethnography of a neighbourhood and/or a village. Applications are welcome from qualified EU and international students. Applicants should hold a training in social anthropology but applications from connex disciplines will be considered. A research experience on the African continent and a good command of a vehicular language in Guinea would be assets. The contract can start on October 1st, 2016 for three years.

Colloque

Quelles collaborations avec les patients dans la qualité des soins? Colloque organisé par le Laboratoire Éducations et Pratiques de santé,  le vendredi 14 octobre 2016 à l’Université Paris 13 (site Bobigny).

Publicités

Vient de paraître

Ebola, géographie d’une crise sanitaire, 1994-2005, par Clélia Gasquet-Blanchard, Rennes: PUR, 2016

CaptureÀ travers l’analyse d’épidémies ayant sévi au Gabon et en République du Congo, ce livre développe une approche visant à « dénaturaliser » les épidémies de fièvre hémorragique à virus Ebola (FHVE). Que l’on convoque la notion de risque ou que l’on inspecte les interventions humanitaires associées à la gestion des épidémies de FHVE, celles-ci sous-tendent des enjeux de pouvoir et de représentations prégnants qui structurent la géographie sociale de cette maladie. (Préface de Emmanuel Éliot et Anne-Cécile Hoyez. Avec le soutien du laboratoire ESO de l’université Rennes 2)

Vivre après un cancer. Favoriser le soin de soi, par Jean-Cristophe Mino  et Céline Lefève, Paris, Dunod, 2016

9782100745869-001-TLe cancer se soigne de mieux en mieux. On n’en sort toutefois jamais indemne. Comme pour toute maladie grave ou pour toute maladie chronique, la vie pendant et après apparaît comme une « épreuve de soi », qui transforme notre rapport à l’existence et oblige la personne à redéfinir pour elle-même un nouvel état « normal » de santé. En s’appuyant sur le témoignage de femmes ayant traversé l’épreuve du cancer du sein, les auteurs proposent une approche dynamique et compréhensive de la maladie et de ses conséquences pour faciliter et soutenir, après traitement, « un soin de soi » auprès des patients, de leur entourage et des professionnels de la santé.